« Ils ont testé »

Yves Tupinier 2Interview de M. Yves Tupinier, chiroptérologue émérite et ami, qui a participé au développement du SoundChaser et aux tests in situ. 

Qu’apporte le SoundChaser par rapport au matériel d’écoute traditionnel comme le D240X par exemple ?
« La différence majeure est que le SoundChaser combine des outils d’écoutes traditionnels (hétérodyne /expansion de temps), des fonctions de visualisation des signaux en temps réel (oscillogrammes, spectrogrammes) avec des fonctions d’enregistrements intégrés (son brut en wav, trigger..) beaucoup plus pratique que ce qui est utilisé jusqu’à présent. Ce qui en fait un outil professionnel de détection en temps réel « multifonction » très agréable à utiliser sur le terrain. »

Quel aspect pratique apporte les fonctionnalités d’enregistrements du SoundChaser?
« L’avantage ici est le fait que l’enregistrement des séquences est très rapide. Tout comme le D1000x, le ….. »

 Lire la suite de l’Interview de M. Tupinier.

 

Thomas DarnisCommentaire sur le SoundChaser par M. Thomas Darnis, membre du réseau Mammifères de l’Office National des Forêts (ONF) :

« Ce logiciel est tout simplement révolutionnaire dans le monde de la chiroptérologie. Associé au désormais fameux micro Dodotronic 250 K, il permet d’entendre en hétérodyne les chauves-souris, tout en visualisant des sonagrammes de qualité en couleurs, en temps réel de 0 à 125 Khz. Il permet de figer/sauvegarder des séquences tout en continuant d’enregistrer le direct. Ces séquences peuvent être analysées dans la foulée selon la méthode définie dans le livre « Echologie acoustique des chiroptères d’Europe » de Michel Barataud, sorti en 2012. Les séquences peuvent être choisies par l’observateur ou enregistrées selon un seuil de déclenchement. Ce dernier est d’ailleurs particulièrement efficace puisqu’il s’adapte en continu au bruit ambiant ce qui évite des enregistrements inappropriés.

En résumé, ce logiciel sait tout faire : de l’hétérodyne, au son direct en passant par l’expansion de temps ; de la visualisation des sonagrammes et oscillogrammes en passant par les analyses poussées dont la fréquence du maximum d’énergie, le tout sur Windows 7 et 8 ou sur tablette. A l’arrivée, en limitant voire évitant des heures de post-traitement, il permet un gain de temps incroyable sur l’identification des espèces et sur le dénombrement de contacts. Une image pour les spécialistes ? Un D1000 connecté à Batsound en direct et sur le terrain : le top pour moins de 800 €« .

 

Al Milano (best - compressed)Le réputé spécialiste américain de batdétecteurs, Alfonso Milano, vient de publier une revue du SoundChaser sur son blog.

D’après lui, « Le SoundChaser permet aux utilisateurs d’enregistrer les sons de la faune avec beaucoup de précision. L’outil est très polyvalent et propose des modules qu’on peut sélectionner selon ses besoins. »

→ Lire la suite sur son blog (en anglais).

 

Paola (Chirosphera) using Dodotronic (cropped)Commentaire sur le SoundChaser par l’association italienne Chirosphera :

« Nous utilisons le SoundChaser dans le cadre des activités de notre association CHIROSPHERA. Nous travaillons avec la méthode proposée par Michel Barataud en combinant l’utilisation de l’hétérodyne et de l’expansion de temps. Le SoundChaser, couplé au microphone Dodotronic qui permet des enregistrements de haute qualité, et une tablette ASUS Transformer Book T100, répond parfaitement à nos besoins, permettant l‘identification du battement zéro sans difficulté, ce qui est utile pour la détermination de nombreuses espèces sur le terrain.

On peut faire de longs enregistrements qui couvrent la totalité de la séquence des émissions d’un animal en augmentant la probabilité de l’identification à l’aide d’un logiciel. Nous avons également éliminé l’utilisation des fiches et carnets de terrain, maintenant que nous pouvons utiliser directement la tablette pour annoter les données. Le déclenchement automatique est également très fonctionnel.Logo Chirosphera

Nous pouvons dire que le SoundChaser couplé au microphone Dodotronic peut être considéré comme une valide formule de batdetector,  très utile pour ceux qui utilisent la méthode naturaliste ou d’analyse avec logiciel. »

 

Commentaires de nos autres utilisateurs

  • « Mon objectif est d’avoir le moins de travail possible et le SoundChaser y répond en me faisant gagner du temps. J’ai pu détecter et enregistrer de belles espèces grâce au scan (Barbastelle et Rhino que j’aurais sans doute loupés avec un SM2). Le SoundChaser est aussi très utile pour l’entomologie. » (Frédéric Plana, Hysope environnement, utilise le SoundChaser sur l’Iconia W4)
  • Interface très appréciée qui n’a pas d’équivalent sur le marché (Jean Paul Ucrun)

Les commentaires sont fermés.